Spectacles

Le stress de l’hippocampe 2.0      Compagnie  Décalage Horaire – 50 min

Yaël Plouarmel est « mnémoniste ». Spécialiste de la mémoire, il utilise les nouvelles technologies pour soigner ses patients.
Dans le cadre d’une conférence/spectacle, il propose au public de découvrir les mécanismes de la mémoire et d’en tester les limites.

De fil en aiguille, Yaël va remonter aux bancs de l’école, cette période où il peinait à apprendre, persuadé d’avoir une mémoire atrophiée et défaillante. Si aujourd’hui, il connaît les mécanismes complexes de la mémorisation, autrefois il ne parvenait pas à retenir la moindre leçon.

De déboires scolaires en chemins de traverses, de tricheries en stratégies de contournement, Yaël raconte un parcours plein d’embûches, au bout duquel il trouvera sa voie, notamment grâce à l’utilisation intelligente des nouvelles technologies.

A mi-chemin entre conférence et confession, un récit tendre, plein d’humour entremêlant les fils de la vie et de la science, qui pose aussi de vraies questions sur l’utilisation des outils numériques à l’école et dans la vie de tous les jours.

 

DISTRIBUTION
Texte et interprétation :
Yannick Guégan
Dispositif et animations numériques : Ateliers Calico, Fabien Monchartre
Collaboration artistique : Félicie Artaud et Aurélie Namur

 


Francophonika
Compagnie  Les  Daltoniens – 2h30 (spectacle 50min / animations 1h40)

Concert numérique participatif

Francophonika est un spectacle musical participatif qui utilise uniquement de la matière sonore, textuelle et vidéo produite par des citoyens l’espace d’une demi-journée.

Les participants sont invités à passer dans des cabines d’animations pour produire un son, une phrase, une chorégraphie, un graffiti.

La matière produite sera ensuite remixées en live par un DJ et un beatmaker pour un concert unique en son genre fait de sons, d’expressions et de pensées, toutes empruntées au public.

 

DISTRIBUTION
Mise en Scène : Yannick Guégan
Beatmaking et MAO : Julien Francoeur
Djaying et Graffiti numérique : Younes Ayoute
Beatboxing Slam/MC : Gaspard Herblot et/ou Magda Godot
Régie et création lumière : Christian François
Régie son/vidéo : Arnaud Hubot

CREATION
Artistes numériques :
Vidéo Looper Orchestra et Breakomaton : Fabien Monchartre
Graffiti Numérique : Yacine Sebti
MC Maton et Beatboxmaton : Loïc Le foll
Création vidéo et coordination technique : Bastien Sarolea

CONSTRUCTEURS: Jean Eudes Macé, Julie Michaud, Sylvain Daval

PRODUCTION
Adktrash asbl, avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles – service pluridisciplinaire, l’OIF et le WBI.

PARTENAIRES
Cité Culture, la Fabrique de théâtre, la MCATH, le théâtre des Doms, le théâtre Varia, Pierre de Lune, le centre culturel d’Evere, l’Espace Magh, la SACD.

 


Betty et l’ours qui se prenait pour un robot
Compagnie  L’Electron Libre

Spectacle musical destiné aux enfants de 3 à 6 ans.

Betty et Grizz sont des jouets anciens vivants sur la petite étagère de Grand’ma et Grand’pa. A la nuit tombée, lorsque tout le monde est endormi, ils se réveillent et sont interpellés par ce qu’ils ont entendu.
« Ils sont un peu obsolètes » a dit Grand’ma. Mais non, mais non, Grizz affirme qu’il est un robot nouvelle génération et n’accepte absolument pas de n’être qu’un ours en peluche. Betty fera tout son possible pour l’aider à s’accepter tel qu’il est même si pour elle aussi c’est compliqué d’être une toute petite poupée de chiffon. Tous deux vont réaliser qu’ils sont uniques de part leurs différences et que c’est leur plus grande richesse.

Grâce aux nouvelles technologies et au beatbox, Black Adopo compose en direct des mélodies joyeuses et des rythmes dansants à l’aide d’un gant qui contrôle ses propres boucles musicales. La mise en scène est étudiée pour une compréhension rapide des tout petits, leur permettant de s’identifier de manière simple aux personnages et à leur problématique rencontrée.

 

DISTRIBUTION
Comédiens : Charlotte Dubois et Black Adopo

Ecriture, chansons et mise en scène : Charlotte Dubois
Compositions, beatbox et nouvelles technologies :
Black Adopo

 


Tribal High Tech
Compagnie  Air  Blow

Spectacle mêlant théâtre, beatbox, percussions corporelles, cirque, musique et nouvelles technologies.

Dans un univers post-apocalyptique, Tribal High-Tech est le nom d’une tribu de rescapés qui aurait survécu à l’effondrement, continuant à fonctionner et à vivre ensemble dans un monde à reconstruire sur des ruines. Les membres du clan tentent de survivre en jouant entre eux, autour de la musique du cirque et du mouvement. Les protagonistes du spectacle communiquent avec les spectateurs dans un langage de gestes, de rythmes et de sonorités intrigantes.

 

DISTRIBUTION
Metteur en scène : Gaspard Herblot
Direction d’acteur: Julien Pinaud
Consultante en dramaturgie : Marie Reverdy
Comédiens, artistes circassiens:
Gaspard Herblot: Diabolo, bâton du diable, percussions corporelles
Marc Dehoux : jongleur, percussions corporelles
Silvia : danse
Priam : diabolo, jonglerie sur hoverboard (diabolo, balles, massues)
Thierry : percussions corporelles